Rectangle 6 Copy Created with Sketch. Shape Created with Sketch. Shape Created with Sketch. Download Created with Sketch. rect5108-8 Created with Sketch. rect5186 Created with Sketch.

Un mois d’octobre sombre augmente la consommation énergétique des Belges de 13%

27 Nov 2019

La pluie a tendance à nous inciter à activer le chauffage 

Kontich, 27 novembre 2019 – En octobre 2019, la consommation d'énergie des ménages belges était supérieure à celle des années précédentes. C'est ce qu’indiquent les données du fournisseur d'énergie Essent sur la consommation de gaz naturel de ses clients. Ce constat est frappant car le mois d'octobre dernier a été plus doux que d'habitude avec une température moyenne de 12°C. Cependant, les chiffres de l’IRM montrent également que le mois d'octobre a été plus sombre que la moyenne, avec plus de pluie et un ensoleillement étonnamment faible. « En moyenne, la consommation belge du mois d'octobre 2019 était un peu plus de 13% supérieure par rapport à celle de l'année dernière », déclare Koen Colpaert d'Essent. « Il est frappant de constater qu'une période douce au milieu du mois a fait d'octobre un mois plus doux que d'habitude, avec une température moyenne similaire à celle de l'an dernier. »

La consommation de gaz naturel a doublé au cours de la semaine du 25 septembre

La soi-disant "saison du chauffage", c’est-à-dire lorsque les Belges ont allumé leur chauffage en réaction à la baisse des températures extérieures, s'est déroulée cette année entre le 25 septembre et le 5 octobre. C'est ce qui ressort d'une première analyse des données de consommation dont dispose le fournisseur d'énergie Essent. En l'espace d'une semaine, la consommation de gaz naturel du Belge a doublé et la saison du chauffage a pu officiellement débuter. Dès lors, la consommation continuera d’augmenter crescendo. 

« Lorsque les températures à la fin du mois d'octobre chutent jusqu'au gel, nous constatons que la consommation de gaz naturel monte en flèche », explique Koen Colpaert, Corporate Communication Manager chez Essent. « Après tout, en raison de la baisse des températures extérieures, il faut plus de chauffage pour maintenir la même température à l’intérieur. A partir de cette période, la consommation de gaz naturel se stabilise. »

Les Belges se sentent bien à l'intérieur pendant le sombre mois d'octobre

Octobre 2019 a été exceptionnellement sombre. Les chiffres de l’IRM montrent même qu'il s'agissait du 4e mois d'octobre le plus sombre depuis le début des mesures, avec des précipitations exceptionnellement élevées et un faible ensoleillement. Par exemple, 20 jours de pluie ont généré plus de précipitations qu'un mois d'octobre normal. De plus, le soleil ne se levait pas très souvent. Il a brillé près de 25 heures en moins qu'au cours d'un mois d'octobre normal.

« En termes de température, cependant, le mois est resté stable par rapport aux autres années et à octobre dernier. Il a même été légèrement plus chaud que la moyenne », déclare Koen Colpaert d'Essent. « Cependant, nous remarquons que la consommation d’énergie a augmenté d’un peu plus de 13% ce mois d'octobre par rapport à l'année dernière. Il semble que le Belge soit enclin à allumer le chauffage parce qu'il fait gris et sombre à l'extérieur, même si la température n'est pas très basse pour autant. Le refroidissement du vent peut également jouer un rôle à ce niveau. »

Réduisez votre consommation d'énergie cet hiver grâce à 5 conseils simples

  1. Purgez votre radiateur : La purge d'air du radiateur au début de l'hiver permet de réduire la consommation.
  2. Ventilez régulièrement votre maison : l'air frais est souvent plus sec et donc moins cher à chauffer.
  3. Accrochez des rideaux et fermez les volets la nuit : les rideaux et les volets sont de parfaits isolants et protègent contre le froid qui passe aussi par les fenêtres.
  4. Débranchez la prise : Lorsque vous n'utilisez pas d'appareil, ils peuvent toujours utiliser 75% de leur énergie en mode veille. Un chargeur qui n'est pas connecté à un téléphone consomme également de l'énergie supplémentaire.
  5. Moins d'eau chaude : Une douche chaude est certainement agréable après une promenade dans le froid, mais le chauffage de l'eau consomme aussi d’énormes quantités d'énergie. Assurez-vous donc d'utiliser une pomme de douche écoénergétique et de limiter votre temps sous la douche.

Photos

Stay up to date - subscribe to our news: